Pour une véritable politique du logement social

vendredi 13 novembre 2009
par  jp.bonnet
popularité : 93%

Pour une véritable politique du logement social

Au 1er janvier 2010, les aides personnelles au logement ne devraient être revalorisées que de 0,32% ! C’est le résultat de l’indexation de l’actualisation des aides personnelles au logement sur l’indice de référence des loyers.

Or, 44 % de la population des HLM a moins de 930 euros par mois pour vivre.

En HLM, 74 % des ménages logés ont des revenus inférieurs à 1500 € par mois et par unité de consommation.

Les aides personnelles au logement s’adressent à des ménages de plus en plus modestes : en 1977, un ménage avec 2 personnes à charge bénéficiait de l’APL jusqu’à 4 fois le SMIC. Aujourd’hui, pour ce même ménage, le seuil d’exclusion de l’APL est inférieur à 2 SMIC. Pour une personne seule, il est passé de 2,4 SMIC à 1,07 SMIC. 71 % des bénéficiaires d’une aide à la personne ont un revenu inférieur au SMIC.

Depuis 2002, les loyers du secteur HLM ont augmenté de 15,8 % en moyenne alors que l’indice des prix a progressé de 12,5 %.

Entre 2001 et 2007, les dépenses de charges ont augmenté de près de 19 % et le forfait charges inclus dans l’APL n’a augmenté que de 2,82 %.

L’efficacité sociale des aides personnelles s’est considérablement dégradée depuis 10 ans.

C’est pourquoi le CNAFAL et le CDAFAL réclament une revalorisation de 15 % pour
rattraper le retard.
En effet, plus du tiers des locataires HLM, 34,5 % ont un découvert bancaire !

C’est pourquoi le CNAFAL et le CDAFAL réclament aussi le doublement du forfait-
charges, la suppression du mois de carence, c’est-à-dire l’ouverture des droits dès le 1er jour d’entrée dans les lieux, la mise en place systématique d’accompagnement social des ménages assignés au Tribunal pour faire jouer la clause résolutoire du bail et la suppression de toutes les expulsions locatives des ménages ayant moins de 1 SMIC par unité de consommation pour vivre.

Charles ADAM Président du CDAFAL
Jean-Marie BONNEMAYRE Président du CNAFAL