Livret A : la dégringolade continue pour les plus modestes

mercredi 14 avril 2010
par  jp.bonnet
popularité : 74%

LIVRET A : LA DEGRINGOLADE CONTINUE

POUR LES PLUS MODESTES

Les prix à la consommation en France ont poursuivi leur hausse en mars (+ 0,5%) et l’INSEE annonce sur un an une progression de l’inflation de 1,6%.

Les titulaires du livret A n’auront pas de revalorisation du taux d’intérêt servi qui reste à 1,25% par décision du gouvernement sur proposition de la Banque de France. Autrement dit, chaque épargnant va perdre 0,35% sur ses économies.

Le CNAFAL et le CDAFAL rappellent :
Au 1er avril 2010, le gouvernement a validé la hausse des tarifs du gaz de 9,5% soit une ponction de 1 milliard d’euros sur les ménages !
Jean Paul DELEVOYE, dans son dernier rapport de Médiateur de la République, estime que 15 millions de personnes en France sont de 50 euros à 150 euros près à chaque fin de mois !

Le CNAFAL et le CDAFAL rappellent qu’en 1970, les écarts de revenus étaient de 1 à 20, qu’ils sont à l’heure actuelle de 1 à 230 ! 34 milliards d’euros de dividendes pour 2009 vont être distribués aux entreprises du CAC 40.
En 2008, le bouclier fiscal a rapporté 32 719 euros, en moyenne, à chacun des 13 998 bénéficiaires.
En octobre 2008, le gouvernement a engagé une enveloppe de 360 milliards d’euros pour des garanties de prêts interbancaires dont 40 milliards de recapitalisation !
Le montant des niches fiscales est estimé à 160 milliards d’euros, l’évasion fiscale (plus de 8 000 comptes français récemment identifiés en Suisse) serait de plus de 60 milliards d’euros !

FERMEZ LE BAN ! ET APRES ON S’ETONNE DES ABSTENSIONS MASSIVES AUX DERNIERES ELECTIONS, DU NOMBRE DE BULLETINS BLANCS ET DE LA DEFIANCE GENERALE DES FRANÇAIS.

POUR LE CNAFAL et le CDAFAL C’EST UNE COLERE SOURDE, RENTREE, FROIDE POUR L’INSTANT.
Comme disait la chanson « Prenez garde, prenez garde !
Venez clamer votre colère le 1er mai

Charles ADAM Président du CDAFAL du Rhône
Jean-Marie BONNEMAYRE Président du CNAFAL