NON au sexisme

vendredi 16 septembre 2016
par  jp.bonnet
popularité : 46%

NON au sexisme

Le CNAFAL approuve vivement la campagne contre le sexisme lancée par la Ministre des Droits des femmes, Laurence Rossignol.

Le CNAFAL regrette cependant qu’après des années de combat et de lutte pour l’égalité, nous soyons encore dans l’obligation, en 2016, de mener ce type de d’action.

Le CNAFAL espère que cette campagne va permettre une prise de conscience face aux trop nombreux propos et actes sexistes. Ceux-ci font tellement partie de notre quotidien, qu’ils en sont banalisés.

Le CNAFAL est heureux de constater que le terme de féministe soit à nouveau mis en valeur et prenne tout son sens, n’oublions pas qu’il a été banni de notre vocabulaire pendant des années, pour cause de « ringardise », y compris par les
femmes elles-mêmes.

La lutte pour l’égalité des femmes n’est pas encore gagnée.

Le CNAFAL en veut pour preuve les difficultés récentes, pour approuver le partage du congé parental, le recul face aux ABCD de l’égalité. Les inégalités de salaires, l’obligation pour les femmes d’être toujours plus performantes que les hommes, lorsqu’elles sont à des postes à responsabilités, leurs faibles représentativités dans les fonctions importantes des organisations politiques, syndicales (et même parfois associatives), sont un constat quotidien.

Le CNAFAL s’est toujours positionné pour l’égalité femme/homme et dénonce avec force tout ce qui s’y oppose.

Il participera activement à cette campagne, en espérant une prise de conscience, celui-ci représenterait réellement un premier pas vers une véritable égalité.

Jean-Marie Bonnemayre, Président du CNAFAL

Marie-Odile Pellé-Printanier, Vice-Présidente secteur laïcité, droits de l’Homme,